Le mur en parement

Ou comment donner un air de maison de campagne à son appartement en 5 étapes ?

 

mur parement

 

En quelques heures, vous pouvez habillez votre mur de ce revêtement, et apporter un côté naturel à votre appartement.

Notez que les prix des plaquettes de parements varient selon les matériaux : A partir de 20€/m2 pour des pierres en plâtre, jusqu’à plus de 100€/m2 pour des pierres naturelles.

Si vous aussi vous souhaitez sublimer les murs de votre appartement mais ne savez pas comment vous y prendre, cet article est fait pour vous !

 

Avant de faire quoi que ce soit, fournissez-vous du matériel nécessaire :

Vos plaquettes de parement, des tasseaux, de la colle spéciale pierres de parement, du joint selon le style de mur en parement que vous voulez, une meuleuse d’angle ou une scie trépan, une truelle et une auge (s’il y a des joints), un traitement hydrofuge si vous comptez installer votre mur dans la salle de bain. (liste leroymerlin)

Munissez-vous également de : un mètre, un pinceau large, un maillet en caoutchouc, un niveau à bulle, un crayon à papier, une règle de maçon, une spatule crantée, un couteau à enduire (en cas de joint).

Prévoyez des lunettes et des gants de protection.

Tout y est ? On peut y aller !

 

Etape 1 : Préparer votre mur

Pour que votre pose soit optimale, vérifiez que votre mur soit propre, sec et non friable. Poncez les murs, décollez les papiers peints, striez les murs en plâtre. Vérifiez la planéité et le niveau du sol. Mesurer la superficie à couvrir et prévoyez 10% de plus en plaquette de parement pour compenser les chutes des découpes. Pensez également à mélanger les plaquettes des différents paquets pour harmoniser le tout.

 

Etape 2 : Avant la pose

Commencez par le deuxième rang en partant du bas en vous guidant sur un tasseau d’appui pour éviter tout défaut. Tracer la ligne de pose du deuxième rang et alignez le tasseau pour le cheviller de façon provisoire. Vous pouvez tracer des lignes tout les 3/4 rangs pour délimiter les zones d’encollage.

 

NB : Pour des plaquettes plus irrégulière, vous pouvez commencer directement au niveau du sol. Pensez à glisser des petits segments de bois, souvent fournis, entre les plaquettes afin d’éviter qu’elles ne glissent vers le bas.

 

Pensez à essuyer régulièrement les traces de colle à l’aide d’une éponge humide ou en grattant légèrement, si votre colle a eu le temps de sécher.

Raper les dos des plaquettes qui présentent des irrégularités.

Brassez votre colle dans le seau pour la rendre homogène.

Pour des petites superficies, l’encollage au dos des plaquettes est suffisant. Pour des plaquettes plus grosses, de l’ordre de 25x35cm, préférez le double encollage (colle sur le dos de la plaquette et sur le mur).

 

Etape 3 : La pose

Garnissez vos plaquettes et déposez-les sur le mur en commençant par les côtés. Tapotez légèrement avec le maillet. Continuer en remontant le mur, et pensez à vérifier le niveau de temps en temps.

Pour une pose en décalé, une rangée sur deux doit commencer par une plaquette découpée en deux.

 

Pour la découpe ; Lorsque vous arrivez en fin de rangée, placez la dernière plaquette contre le mur et tracer sur la plaquette la ligne de coupe. Vous penserez à placer le côté tranché du côté du mur. Découpez à la meuleuse. Pour les entrées de prises, découpez à la scie trépan après avoir repérer les emplacements si votre plaquette de parement présente une surface plane. Pour des surfaces plus irrégulière, servez-vous plutôt de la meuleuse d’angle.

Une fois la pose vers le haut terminée, revenez en bas, et enlever le tasseau précédemment fixé sur le mur. Il devrait y avoir la place idéale pour poser une série de plaquette. Si ce n’est pas le cas, mesurez les coupes éventuelles et ajustez. Fixez de la même manière.

 

Pose plaquette de parement

Source :  Pinterest

 

Etape 4 : Le joint

Après 24h de séchage, préparez le joint. Suivez les préconisations du fabriquant. La pâte doit être compacte. A l’aide d’un platoir, déposez le joint entre les plaquettes et régularisez délicatement à l’aide d’un fer à joint. Eliminez le surplus avec une balayette à poils souples. Vous pouvez repassez avec un pinceau pour améliorer l’aspect des joints.

 

NB : Pensez à appliquez systématiquement un traitement hydrofuge de surface pour les plaquettes posées dans des milieux humides (salle de bain, cuisine,…)

 

Etape 5 : Savourez votre mur en parement !

Voila ! Votre mur en parement est posée en quelques heures, et le résultat est souvent bluffant ! Votre mur en parement apporte un vrai cachet à votre appartement !

 

Découvrez aussi !

Un article inédit sur les différents détournements possibles de la palette en bois !